Claude Vesco

Photographe discret explore volontier les grandes cités, essayant de voler au hasard des images poétiques ou étonnantes. Dans cette chasse pacifique Claude Vesco poursuit inlassablement les ombres et la lumière, il enregistre les émotions et les énergies croisées sur son chemin. Par ailleurs, dès les années 70 il arpente les concerts et festivals de blues et de jazz, deux univers qui le fascinent, constituant ainsi des archives photographiques précieuses, croisant en Europe et aux Etats-unis les derniers créateurs originaux de ces musiques fondamentales du XX° siècle. Son travail sur le blues et le jazz a débouché sur une exposition dont le titre, "Jazz, le monde perdu" évoque la disparition inéluctable des musiciens fondateurs, souvent marginaux et rebelles, remplacés progressivement par des "premiers de la classe" formés et formatés dans les conservatoires. Il aura été le témoin d'un passé magnifique et de la transition vers un nouveau monde musical en ce XXIème siècle. Photographe de rue, photographe de jazz, fidèle à ses choix esthétiques depuis ses débuts, Claude Vesco transmet par l'image sa vision d'un monde complexe en perpétuelle évolution.