Emmanuel Ortiz

Né en Argentine en 1961,commence par hasard la photographie en 1983 à Paris.
En 1984 les choses sérieuses commençent au Pérou,comme pigiste à Reuter’s,puis AP et AFP;Bolivie,Chili,Argentine jusqu’en 1989.
De retour à Paris,rate la chute du Mur de Berlin,couvre la vie quotidienne des squatts d’artistes parisiens alors qu’il travaille pour des petits journaux.
En juillet 91,le conflit yougoslave se déclenche en Slovénie.En août,sillonne la Croatie dans une guerre que personne ne croit encore possible.
Ce sera la Bosnie,l’Albanie,la Macédoine et le Kosovo,toujours comme photographe indépendant.
Fin 99,découverte de la Thailande avec des échappées en Birmanie ( Myanmar ).
2002,entame un portrait des Marins-Pécheurs sur la façade Atlantique en France.Le tanker «Prestige» coule au large de l’Espagne.
Aujourd’hui,travaille sur la relation de l’Homme et le Cheval.
En 2005,voyage en Argentine,sujet sur le Pato,sport National argentin.Puis,ce sera le volcan Chaitén en 2008 au Chili.
2011,Avril,les cotes nord-est du Japon,dévastées par le tsunami du 11 Mars.